accueil > observer  > vidéo

Mutations - sélection: les bactéries font de la résistance

Film d'animation
5mn 04s

Téléchargements

Résumé

Une jeune assistante médicale donne une belle leçon sur les concepts de l'évolution. Le patrimoine génétique de chaque être vivant subit des changements à la suite de mutations. Ainsi une bactérie peut devenir résistante à un antibiotique. Exposée à ce médicament et seule à survivre, cette bactérie se multiplie, occupe l'espace et devient un véritable casse-tête pour la médecine...

Compétition officielle au Festival International du Film de Santé "ImagéSanté 2010", "Science Film Festival Thailand 2010" et "Imagine Science Film Festival 2010".
Finaliste du "International Science & Engineering Visualization Challenge 2009" et "SCINEMA 2010".

Crédits

Réalisation : Yannick Mahé - Scénario : Gilles Macagno & Yannick Mahé - Illustrations : Gilles Macagno - Animation : Jean Rubak & Amélie Compain - Assistants d'animation : Jumi Yoon, Arnaud Bertuzzi, Nicolas Comte & Jessye Jakoby-Koaly - Voix : Stéphanie Hédin & Patrick Kuban - Design sonore : Gérard Labady - Enregistrement voix : Philippe Garnier - Mixage : Marie-Odile Dupont - Montage : Yannick Mahé - Production : CNDP (2009)

Parrain scientifique

Michel Raymond

Michel Raymond

Institut des Sciences de l’Evolution, Université Montpellier II/CNRS, France
Génétique de l’adaptation, biologie évolutive humaine

« Au cours du siècle précédent, on a assisté au triomphe de la biologie évolutive pour expliquer le monde vivant. Ce succès est dû au fait que l'évolution darwinienne, basée sur la sélection naturelle, est le processus central qui façonne les êtres vivants et leurs interactions, et que donc seules les études basées sur cette théorie permettent de comprendre la biologie. La résistance aux antibiotiques, herbicides, insecticides, fongicides, etc. par les bactéries, mauvaises herbes, insectes, champignons, etc. sont des exemples simples de la sélection naturelle en action. La sélection naturelle se manifeste lorsque que la variation peut se transmettre, et qu’elle est associée à une reproduction différentielle : les traits déterminés génétiquement remplissent ces conditions, mais également de nombreux traits culturels. La biologie évolutive a ainsi beaucoup de choses à dire sur l’espèce humaine et ses curieux comportements...»

Partenaires

Canopé Ludwig Maximilians Universität München Centre National de la Recherche Scientifique Westfälische Wilhelms Universität Münster