accueil > enseigner > Darwin

Darwin

Le changement partant d’une vision du monde statique et typologique, aboutissant dans une vision qui est dynamique et évolutionnaire, représente sans doute un des plus grands changements de paradigmes dans l’histoire de l’homme. Ce changement a été déclenché par la publication de l’œuvre ‘On the origin of species’ rédigé par Charles Darwin en 1859. Dans cet œuvre, il concrétisait ses idées sur l’évolution des êtres vivants. L’adaptation comme résultat d’une sélection naturelle et le principe d’une descendance commune forment jusqu’aujourd’hui la colonne vertébrale des théories modernes de l’évolution. Bien que les aspects suivants soient la condition préalable pour l’efficacité d’une sélection naturelle, pour Darwin les causes expliquant l’origine et la maintenance d’une variabilité héréditaire entre individus d’une même espèce restaient toujours insolubles. Ce n’était qu’après la mort de Darwin que les bases génétiques de l’hérédité et les facteurs d’évolution causant de la variabilité par la mutation et la recombinaison ont été découvertes ; et ce n’était que ces découvertes-là qui livraient des explications satisfaisantes sur les questions ouvertes de Darwin. Ces découvertes et une multitude d’autres complétaient et élargissaient la théorie de l’évolution dans les dernières 150 années, et encore aujourd’hui de nouvelles découvertes apportent régulièrement leur grain de sel au développement et la précision de ce théorème.

Savoir

Matériel de cours

Partenaires

Canopé Ludwig Maximilians Universität München Centre National de la Recherche Scientifique Westfälische Wilhelms Universität Münster